Logo Ville de Nangis

L’école des Rossignots s’agrandit

Dans le cadre du développement de la ville et de l’amélioration de ses infrastructures, la municipalité de Nangis porte le projet de construction d’une restauration scolaire et d’une salle d’activités en extension de l’école des Rossignots pour la rentrée 2019. Ce projet a pour ambition de répondre aux besoins des Nangissiennes et des Nangissiens dans le quartier de la Mare-aux- Curées. L’accroissement régulier de la population et plus récemment des enfants scolarisés conduit à envisager la mise à niveau des capacités d’accueil en locaux scolaires et à la restauration scolaire avec la construction de ce nouvel équipement. Pour mémoire, les effectifs scolaires ont progressé sur la commune de plus de 20 % en seulement 4 ans, phénomène dû principalement au renouvellement de la population. 9 classes supplémentaires ont été ouvertes en 4 ans dont 3 dans le seul groupe scolaire des Rossignots. Même si la population scolaire a connu une baisse de 50 écoliers cet année, cet équipement est une nécessité au vu de l’évolution de notre ville, pouvant accueillir jusqu’à 110 rationnaires. Il permettra également au restaurant municipal d’accueillir à nouveau des adultes. Il retrouvera ainsi la dimension intergénérationnelle qu’il avait perdue.

Un projet à double orientation

Le projet comprend la construction d’une salle d’activités qui répondra à plusieurs vocations. Tout d’abord sur le temps scolaire pour les besoins de l’école, hors temps scolaire pour les accueils pré et post-scolaires, les mercredis et pendant les vacances si nécessaire, enfin ouverte sur le quartier et la ville pour des activités associatives. Son organisation permettra une double utilisation sécurisée et fonctionnelle, donnant la possibilité à la municipalité d’accompagner, d’offrir et d’organiser des activités pour les enfants et les adultes. Il s’agira donc d’un nouvel outil de création de lien social favorisant la mise en oeuvre d’actions régulières et d’accompagnement des initiatives citoyennes permettant notamment d’impulser un développement et une dynamique du quartier de la Mare-aux-Curées.

La création d’espaces de vies

Le futur bâtiment se composera de deux volumes imbriqués, le premier, couvert de zinc, où se développeront les espaces de restauration et d’activités, sera ouvert sur la cour et la végétation, le second, plus bas, condensera tous les services techniques sous une toiture terrasse et donnera sur la voie de livraison accessible depuis la rue. Les espaces de restauration et d’activité seront conçus pour être adaptés en fonction des besoins. Séparés par des parois amovibles, l’ensemble pourra alors se moduler ; en trois espaces, un restaurant scolaire et deux salles d’activités, en deux espaces, un restaurant scolaire et une salle d’activités, ou en une grande salle d’activités épousant tout le volume. Cette modularité permettra de répondre aux variations d’effectifs du restaurant scolaire. Les écoliers de la maternelle mangeront au premier service, ceux de l’élémentaire seront accueillis sur deux services. Enfin, le projet comprendra également la création de passages couverts permettant un cheminement protégé.

215 000 euros de subvention départementale

Au cours de sa réunion du 27 septembre 2018, la commission permanente du conseil départemental a décidé d’attribuer une aide financière pour le projet de construction d’un restaurant scolaire dans le groupe scolaire Les Rossignots. Sur ce dossier, la ville a en effet multiplié les démarches de co-financement pour réduire la facture nangissienne. Elle s’est félicitée d’avoir pu obtenir du département une subvention de 214 677 euros sur un coût total de 1 494 000 euros TTC. Mais elle regrette le refus de subvention de l’État, malgré les encouragements largement prodigués par ses représentants. L’État sera de nouveau sollicité en 2019.

Alléger le service de restauration

Créé en septembre 1982, le service du restaurant accueillait, dans les locaux rénovés de la cour Émile Zola, 280 élèves chaque midi. En 2018, 580 repas sont désormais servis aux enfants scolarisés au sein de deux structures distinctes. L’école des Roches dispose de sa propre salle de restauration avec un équipement agrandi en 2016 (46 500 euros de travaux) et sert 160 repas chaque jour. Le restaurant de la cour Émile Zola dépasse aujourd’hui les 420 repas /jour.