Logo Ville de Nangis

Coupe du Monde 98 : « ¡ Que viva Mexico ! »

   Le 10 juin 1998, alors que la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de football battait son plein au Stade de France, la ville de Nangis était plus que jamais concernée par cet événement sportif. En effet, elle se préparait à accueillir l’équipe nationale de football mexicaine, surnommée « El Tricolore » en raison des couleurs de son drapeau.

Ainsi, 1998 est, certes, l’année fétiche des français amoureux du ballon, présente dans tous les esprits à chaque Coupe du monde et synonyme de victoire des Bleus, mais pour Nangis elle est également l’année ayant permis la démonstration des capacités de rayonnement de la Ville  en étant élue  comme lieu d’entraînement de l’équipe nationale de ce pays d’Amérique centrale. Le journal Le  Parisien  contait  dans un de ses articles, à cette époque, «  Comment Nangis la modeste a terrassé l’ogre melunais » qui prétendait également à l’accueil de la Tricolore.

A l’occasion de la venue de cette équipe nationale entre le 14 et le 18 juin 1998, la Ville avait organisé une semaine mexicaine à l’aide de nombreuses interventions comme celle de l’association des Artistes mexicains en France ou encore de l’association Franco-Hispanique. Par ailleurs, cet événement majeur a été rythmé par la présence de l’attachée culturelle de l’ambassade du Mexique et du sous-préfet de Provins, mais également, par la venue de médias internationaux comme CNN, chaîne de télévision et d’informations américaine. Au stade E.Chesnot, une foule de Nangissiens a assisté aux entraînements publics des footballeurs mexicains qui convoitaient au même titre que les Bleus le trophée ultime.

Vingt ans après, la Coupe du monde 2018 en Russie  présente une équipe nationale mexicaine regorgeant de talents. Le 17 juin dernier, lors de leur premier match de poule, la Tricolore prend sa revanche contre les Allemands, actuels champions du monde, qui les avaient évincé de la compétition en 1998 en huitième de final. En effet, le jeune attaquant Hirving Lozano (22 ans) marque un but au premier poteau à la 35ème minute laissant derrière lui un pays euphorique et exalté. Cette action de qualité a permis aux Mexicains d’arracher la victoire face aux Allemands dont l’affrontement représentait un challenge considérable. Ainsi, le sélectionneur Juan Carlos Osorio espère remporter une première coupe du monde avec son équipe qui est allée à deux reprises en quarts de finale au sein de cette compétition en 1970 et 1986.

L’ancien maire Claude Pasquier, figure inconditionnelle de Nangis, indiquait que «  Non, le foot n’est pas l’opium du peuple, c’est un plaisir que nous aurions tort de bouder. ». En suivant ce précieux conseil, supportons l’équipe mexicaine pour leur second match de poule face à la Corée du Sud samedi 23 juin 2018 à 17h00, l’histoire de notre ville étant intimement liée à celle-ci.


Le saviez-vous ?

La SIMMSA, spécialisée dans la sismologie, a détecté un micro séisme sur Mexico le dimanche 17 juin 2018 qui correspondrait aux sauts massifs des supporters mexicains en réaction au but de Lozano.