Logo Ville de Nangis

Pour des moyens nécessaires à la tranquillité et la sécurité

La municipalité a décidé de lancer une pétition de soutien à son action pour réclamer, des services de l’État, les moyens nécessaires pour assurer, sur le territoire, tranquillité, sécurité et sérénité : plus de gendarmes, une justice plus réactive…

La municipalité de Nangis n’a de cesse de favoriser le sentiment du « bien vivre ensemble » dans notre ville : action éducative, sociale, activités culturelles, sportives et associatives, grands événements…

Mais aujourd’hui, à Nangis comme ailleurs, ces dimensions essentielles ne suffisent plus pour être serein et se sentir en parfaite sécurité. Il suffit d’ouvrir le journal, d’allumer la radio ou la télévision pour le constater.

À Nangis, malgré des efforts financiers et humains très importants, la situation se dégrade. Les cambriolages sont en augmentation, les rassemblements devant certains commerces et/ou aux pieds d’immeubles sont des atteintes à la tranquillité, les nuisances sonores deviennent de plus en plus insupportables… La violence est trop souvent présente et se termine parfois dramatiquement comme le 13 juillet où l’un de nos concitoyens a été assassiné alors qu’il tentait de ramener le calme.

Toutes ces difficultés n’ont pas la même importance, mais elles concourent toutes au sentiment d’insécurité. Pour ne pas seulement subir, mais tenter d’agir sur ces questions, la municipalité a déjà pris un certain nombre de mesures :

  • dès 2013, augmentation des moyens matériels et des effectifs de la police municipale, passant de 3,5 postes à 6. Localisation du bureau de police en plein centre-ville ;
  • activation du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance ;
  • création d’un service médiation avec 3 agents ;
  • développement et modernisation de la vidéoprotection, passant de 26 caméras en 2012 à 53 caméras à la fin septembre 2017.

Or, ces efforts importants ne sont pas suffisamment accompagnés par les services de l’État alors même que la sécurité publique sur l’ensemble du territoire national et la justice sont entièrement de sa compétence. Le constat des difficultés pour faire face à cette responsabilité est flagrant.

Les effectifs de la brigade de gendarmerie de Nangis n’ont pas connu d’augmentation depuis plus de 10 ans. La brigade n’est même plus au complet alors que notre ville se développe. Faute de moyens humains et financiers suffisants, les services de Madame la Procureure de la République de Melun ne poursuivent plus les auteurs d’actes de petite délinquance.

Cela ne peut plus durer !

C’est pourquoi, avec la municipalité de Nangis, demandez :

  • une augmentation significative des effectifs de la brigade territoriale de gendarmerie de Nangis ;
  • une réactivité plus forte des services judiciaires, afin que tous les petits délinquants identifiés soient poursuivis et sanctionnés par des peines appropriées et proportionnées et que les coupables de faits plus graves soient jugés dans les meilleurs délais.

La pétition est disponible dans vos services publics et chez vos commerçants locaux.

Pour en savoir plus sur la thématique de la tranquillité publique : rendez-vous dans le NangisMag d’octobre-novembre 2017.

S'il vous plaît patienter ...

Fichiers attachés

  1. Pétition (603.6 KB)